APPRENDRE AUX CHATS À UTILISER UNE CHATIÈRE : TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR

apprendre aux chats à utiliser une chatière
apprendre aux chats à utiliser une chatière

Vous aimeriez que votre chat sache utiliser une chatière pour pouvoir circuler plus librement?

Alors vous êtes au bon endroit ! Nous avons compilé toutes les choses à savoir afin que votre chat puisse bientôt profiter des joies de la vie au grand air. En installant une chatière, c’est presque comme si vous donniez une clé de la maison à votre chat.
Il existe de nombreux modèles de chatières : à poser sur un mur, une fenêtre, une porte d’entrée ou encore une baie vitrée. Une fois que vous avez choisi le modèle, l’installation de la chatière est une chose, mais l’entraînement de votre chat en est une autre !
Les chats ont leur propre fonctionnement et peuvent réagir de diverses façons à de telles nouveautés. Il se peut ainsi que votre chat considère la chatière comme un nouveau jouet, n’en comprenne pas le mécanisme ou refuse de s’y glisser, notamment si la chatière est fermée.

Tout est possible ! Et la première tentative d’apprentissage peut s’apparenter à un véritable défi...

Trennlinie
Trennlinie

Familiarisation naturelle

Allons-y ! La chatière est installée, mais comment faire en sorte que votre chat l’utilise ? Le temps de la pose, votre chat a probablement déjà remarqué la présence de ce nouvel accessoire et s’est rendu compte qu’il pouvait s’y faufiler pour aller dehors. Vous pouvez en être sûr : votre chat est futé et ne laisse rien passer !
Cependant, les chats sont assez méfiants face aux nouveautés qui apparaissent dans leur environnement. Vous devez donc avancer à tâtons. Ce comportement est normal du point de vue de l’ évolution. Si, au lieu de faire preuve de méfiance, les chats se montraient trop naïfs, ils seraient rapidement victimes d’ennemis ou d’attaques. Par conséquent, l’attitude suspicieuse de votre chat est tout à fait naturelle. Montrez calmement à votre chat comment fonctionne la chatière et pourquoi elle a été installée. Répétez la démonstration plusieurs fois de suite pour que le chat assimile le mécanisme plus facilement.

Soyez patient et laissez du temps à votre chat

Ne sollicitez pas votre chat à l’excès et ne l’obligez pas à faire des choses dont il n’a pas envie. Au lieu de cela, laissez-le s’habituer tranquillement, de préférence étape par étape, à la chatière. Laissez du temps à votre chat pour qu’il s’habitue à ce nouvel objet et ne l’effrayez pas inutilement : si le chat s’approche prudemment de la chatière, ne faites pas de grands bruits, ni de gestes brusques, sous peine de voir votre chat déguerpir très loin. Vous risquez ensuite d’avoir du mal à le faire revenir dans la zone de la chatière. 

Les chats sont différents les uns des autres. Si certains sont intrépides et vont dès le premier jour traverser la chatière, d’autres ont besoin de plus de temps.
Allez-y en douceur et ne bousculez pas votre chat. Accordez-lui le temps qu’il faut !

Commencez l’entraînement très tôt

Il est plus facile d’éduquer les chats lorsqu’ils sont jeunes. Par conséquent, il vaut mieux commencer à familiariser votre chaton à la chatière très tôt.
Les chatons sont extrêmement curieux par nature. Leur présenter la chatière devrait donc être un jeu d’ enfant ! Le chaton doit toutefois être vacciné avant d’être autorisé à sortir. Au début, accompagnez-le systématiquement dehors jusqu’à ce qu’il prenne ses repères et puisse retrouver le chemin de la maison par lui-même. Ne le laissez pas sortir seul avant ses six mois.

Si certains chats se faufilent tout de suite dans la chatière, d’autres sont plus sceptiques. Pas de panique ! Ne mettez pas la pression à votre chat. Adoptez plutôt une approche méthodique et prudente en laissant votre chat s’habituer à la chatière étape par étape :

1. Installez la chatière en position ouverte. Le chat se dira : « Tiens, tiens ! Je peux donc sortir par là ! »

2. Laissez à votre chat le temps d’examiner l’accessoire de plus près.

3. Au bout de quelques jours, laissez la chatière osciller légèrement afin que votre chat en comprenne le mécanisme.

4. Montrez à votre chat comment franchir la chatière avec un jouet (souris ou autre, par exemple) : faites passer le jouet par l’ouverture et posez-le de l’autre côté.

5. À la place du jouet, vous pouvez utiliser une friandise ou de la nourriture afin d’attirer les chats les plus réfractaires de l’autre côté.

6. Au départ, votre chat ne fera peut-être que donner un petit coup de patte dans la partie mobile. C’ est un début ! Faites preuve de patience et poursuivez l’entraînement !

Attendez un peu : votre chat aura bientôt compris comment passer par la chatière pour sortir et rentrer !

Fixez des herbes à la chatière

Les herbes peuvent vous être bien utiles !
Nombreux sont les chats à être attirés par l’odeur de certaines herbes, comme la germandrée, la cataire, la sauge sclarée et la valériane.
Mais pourquoi parle-t-on d’« herbes aux chats » ? C’est simple : les chats adorent l’odeur de ces herbes (même s’il existe des exceptions). Ils sont attirés par l’odeur de ces plantes. Quoi de mieux pour appâter votre chat et le faire passer par sa chatière ? Ces herbes sont vendues sous forme de spray ou de gouttes à déposer sur les jouets de votre chat ou sur un petit bout de tissu que vous pouvez ensuite utiliser pour accélérer l’entraînement de votre chat. Attiré par l’odeur, ce dernier sera sûrement plus enclin à emprunter la chatière.

Gamander chat
Gamander chat

"Teucrium marum"

Nepeta
Nepeta

"Nepeta"

Sauge Sclaree
Sauge Sclaree

"Salvia sclarea"

Valeriane
Valeriane

"Valeriana officinalis"

Dissipez la peur grâce aux fleurs de Bach

Les chats sont souvent méfiants lorsqu’ils découvrent un nouveau territoire et rechignent généralement à toucher des objets qu’ils ne connaissent pas. Pousser la chatière pour l’ouvrir et franchir la porte leur demande un gros effort : c’est un saut dans l’inconnu pour eux. Cette trappe étroite qui grince et oscille bizarrement, risquant à tout moment de les piéger là où ils sont, n’inspire rien de bon aux chats.
Les chats aiment toucher de nouveaux objets uniquement lorsqu’ils ont pu bien les observer et les renifler au préalable. Il est possible de pratiquer cette interaction avec la chatière. Le chat se dira alors : « Ah, je connais ça ! Ce n’est pas dangereux ! »
Vous pouvez aider les chats craintifs avec les fleurs de Bach : élaborées à partir de plantes sauvages et d’ eau, ces essences peuvent être utilisées individuellement ou de manière combinée pour que les chats se sentent mieux.

Attirez votre chat avec une friandise ou une « proie »

Attirez votre chat avec une friandise ou une « proie »
Attirez votre chat avec une friandise ou une « proie »

Une fois la chatière installée, l’entraînement peut commencer.
Tout d’abord, maintenez ou fixez la chatière afin que votre chat puisse voir tout ce qu’il y a devant et de l’autre côté (l’inconnu nous fait peur, c’est la même chose pour nos chats). Placez-vous ensuite à l’extérieur, de l’autre côté de la chatière. Prenez le jouet préféré de votre chat et utilisez-le pour attirer votre chat. Si cela ne fonctionne pas, essayez d’attirer votre chat avec une friandise à l’odeur alléchante. C’est vous qui connaissez le mieux votre chat et son péché mignon...

Habituez votre chat à la chatière au printemps ou en été

Il est en effet préférable de l’entraîner aux beaux jours. 
D’abord parce que, si vous commencez en automne ou en hiver, de l’air frais va s’engouffrer dans votre maison lorsque vous allez maintenir la chatière ouverte pour les premières séances d’entraînement. Ensuite parce qu’au printemps et en été, votre chat sera plus propre tandis que, s’il fait mauvais temps, votre animal risque de revenir tout sale dans la maison. De même, si vous êtes en plein vent dehors, vos chances de réussir à attirer votre chat à l’extérieur seront limitées. Rien de surprenant car les ancêtres de votre chat viennent de la steppe. Et quel est le climat caractéristique de la steppe ? C’est bien ça : chaud et sec ! Les chats aiment les endroits chauds et douillets. En hiver, essayer d’attirer votre chat domestique loin de la chaleur de la maison peut s’apparenter à une mission impossible. Simplifiez-vous la tâche et attendez le printemps !

Trennlinie
Trennlinie

Familiarisation par le jeu

Familiarisation par le jeu
Familiarisation par le jeu

Tous les chats sont des chasseurs par nature. C’est ce qui permet au chat de survivre à l’état sauvage. Un chat qui se désintéresserait de la chasse finirait tout simplement par mourir de faim. Plus qu’une simple fonction d’amusement, l’instinct de jeu remplit un objectif vital puisque c’est en jouant que le chaton acquiert les compétences dont il aura besoin adulte. La réactivité, l’endurance et la dextérité sont autant de qualités déjà codées dans ses gènes, mais seul l’entraînement fera du chaton un bon chasseur.
Cela prendra du temps et ses tentatives de chasse se solderont souvent par des échecs avant d’être fructueuses.
Grâce au jeu, votre chat apprend facilement en s’amusant !
Exploitez l’instinct de joueur de votre chat pour lui apprendre à utiliser sa chatière.

Motivez votre chat avec son jouet préféré

Les chats réagissent aux objets qui bougent rapidement. Le mouvement est le stimulus auquel les chats résistent rarement, à l’exception des chats âgés ou des chats particulièrement mollassons.
Utiliser une ficelle derrière laquelle votre chat va courir constitue une technique parfaite pour entraîner votre chat à passer dans sa chatière. Pour augmenter l’attrait du jeu, vous pouvez attacher quelque chose à l’extrémité de la ficelle (attention, n’attachez pas quelque chose de plus gros ou plus large que l’ ouverture de la chatière).
Depuis l’extérieur, tirez doucement sur la ficelle à travers la chatière. Votre chat devrait la suivre. L’intérêt suscité par son jouet préféré fait normalement disparaître les craintes initiales de votre chat. Dans le même temps, votre chat découvre le fonctionnement de la chatière.
S’il passe une fois, il pourra le refaire. Lorsqu’il aura saisi le mécanisme, il se dira : « Je suis passé par là et me voici de l’ autre côté, c’est pas mal finalement ! » C’est une grande avancée : votre chat est sorti par la chatière « volontairement ». Bingo !

Attirez votre chat avec un pointeur laser

Il peut être utile d’attirer votre chat vers sa chatière de manière ludique avec un pointeur laser.
Nous avons déjà parlé du pointeur laser, de son utilisation et des risques associés dans un autre article.
Il est également possible d’utiliser un pointeur laser de la même manière qu’une ficelle pour diriger (ou plutôt accompagner) le chat, guidé par son instinct de chasseur, vers la chatière.

ATTENTION! 
Prenez toutefois garde de ne pas endommager les yeux de votre animal ! N’orientez jamais directement le rayon vers la tête de votre chat (ou de quiconque) ou vers une surface réfléchissante ! Et utilisez uniquement le pointeur avec la lumière rouge car la lumière verte est plus intense

Entraînez votre chat à l’aide d’un clicker

Utilisez un clicker : pour faire comprendre à votre chat que, malgré son apparence menaçante, cette chatière est en réalité simple d’emploi. Les chats sont intelligents et apprennent rapidement avec le « renforcement positif », où le comportement souhaité est associé à une récompense.

Si votre chat est déjà habitué au clicker, vous pouvez l’utiliser pour l’entraîner à passer par la chatière. Comme vous le feriez avec une friandise, faites-le avancer prudemment et progressivement dans la chatière.
Lorsqu’il entend le clicker, le chat sait qu’il a effectué la tâche demandée et que vous le récompensez.
Si le chat a l’habitude de cet accessoire, l’entraînement sera naturellement plus facile et votre chat aura tôt fait d’adopter la chatière.

Présentez le fonctionnement de la chatière à votre chat

chatière à votre chat
chatière à votre chat

Impossible pour les propriétaires de chats de se glisser eux-mêmes dans une chatière. Il n’est donc pas évident de faire une démonstration. Vous pouvez néanmoins sortir par votre porte et montrer à votre chat ce qu’il y a derrière la porte.
Fermez ensuite la porte et dirigez-vous vers la chatière. Ouvrez la chatière pour que le chat voie que c’est le même « extérieur » que celui derrière la porte. Laissez la chatière se balancer, puis maintenez-la ouverte plus longtemps manuellement. Votre chat pourra ainsi observer la situation calmement. Depuis l’extérieur, passez la main par la chatière et caressez votre chat une fois qu’il est suffisamment près. N’essayez pas de profiter de l’occasion pour tirer votre chat à travers la chatière car cela ruinerait tous vos efforts.
Et vous pourriez alors tout aussi bien fermer définitivement la chatière !

Faites faire la démonstration par un autre chat

démonstration par un autre chat
démonstration par un autre chat

Dans l’idéal, faites faire la démonstration du fonctionnement de la trappe par un autre chat du foyer. Sachez toutefois que le succès n’est pas garanti! Si certains chats empruntent la chatière comme si de rien n’était et vont ainsi entrer et sortir des dizaines de fois par jour, d’autres chats plus craintifs vont observer la situation de loin en bâillant. Il n’existe pas deux chats semblables!
Chacun a son tempérament. Vous ne réussirez que si vous tâtez le terrain et observez ce que votre chat aime ou n’aime pas. Votre chat a-t-il des comportements et des préférences qui lui sont propres ? Si vous parvenez à comprendre ce qui intéresse votre chat, vous aurez accompli la moitié du travail.

Trennlinie
Trennlinie

Familiarisation visuelle

Dans un premier temps, les chats préfèrent généralement observer de loin les choses qu’ils ne connaissent pas.
En tout état de cause, votre chat ne comprendra pas immédiatement comment il doit interagir avec ce nouvel objet.
Si l’envie de sortir est forte, votre chat doit d’abord comprendre que la chatière lui donne accès au monde extérieur. Est-ce possible au premier coup d’œil ? Oui, si votre chat voit clairement ce qui l’attend lors de son premier passage :

Familiarisation visuelle
Familiarisation visuelle

Optez pour une chatière transparente

C’est très simple et pourtant très efficace : optez pour une chatière transparente. Il existe des chatières en plexiglass ou en verre incassable. Elles sont solides et résistent aux intempéries. Avec une chatière transparente, les chats apprennent généralement à utiliser leur trappe plus rapidement étant donné qu’ils peuvent tout de suite voir ce qu’il y a derrière.
Cela élimine la peur de l’inconnu et donne un peu de courage aux chats les plus stressés. Votre chat voit ce qui l’attend dehors, mais la tentation n’est pas suffisante ?

Fixez la chatière en position ouverte et baissez-la progressivement au fur et à mesure

Si votre chat refuse obstinément d’emprunter la chatière, vous pouvez simplement lever la chatière et la fixer (à l’aide de ruban adhésif, par exemple) au début avant de l’abaisser petit à petit, en veillant à ce que l’installation soit sûre et que la porte ne tombe pas accidentellement. Votre chat pourra ainsi aller et venir librement, sans aucune résistance, ce qui rendra le passage plus facile et contribuera à limiter ses inhibitions. Par ailleurs, le fait pour le chat de s’installer devant la chatière lui permet de sentir le vent de liberté qui vient de l’extérieur. Une petite brise transporte en effet des milliers de senteurs enivrantes, qui ne manqueront pas d’attirer votre chat !
Il n’est toutefois pas recommandé de procéder ainsi en hiver car le vent qui s’engouffre risque de refroidir rapidement votre pièce de vie.

Remplacez la chatière par du film étirable

Certains chats se dérobent devant le bruit ou la résistance liés à l’ouverture et à la fermeture de la chatière. Cela les irrite au point qu’ils évitent la chatière. Si vous utilisez du film étirable, en épaisseur de 0,3 à 0,5 mm, au début, votre chat pourra sortir sans être gêné par le bruit et/ou le poids de la chatière. Dans un premier temps, recouvrez le tiers supérieur de l’ouverture avec un morceau de film, puis la moitié de l’ouverture et enfin l’ouverture entière. Si le chat a remarqué qu’il pouvait sortir par là sans difficulté, le plus dur est fait ! Après cette expérience positive, il sera plus facile pour lui de franchir la véritable chatière.

Utilisez un bout de tissu à la place de la chatière

Il est possible de remplacer le film par un bout de tissu ou tout autre élément semblable. Tout d’abord, fixez la chatière en position ouverte et installez un petit morceau de tissu ou un bout de moquette à la place de la porte. Chaque jour, descendez légèrement le bout de tissu sur l’ouverture jusqu’à ce qu’il la recouvre totalement.
Vous pouvez ensuite baisser la chatière bien qu’il soit préférable de laisser également le morceau de tissu ou de moquette pendant quelque temps. Si cette technique fonctionne à l’intérieur, vous pouvez faire la même chose pour aider votre chat à rentrer dans le cas où il se méfie. Si votre chat rentre sans problème, il est alors inutile de reproduire le processus à l’extérieur. 
Dans le cadre de cette technique, il convient d’appliquer un bout de tissu ou de moquette à l’extérieur et de l’abaisser progressivement jusqu’à ce que votre chat ait saisi le fonctionnement de la chatière et l’ emprunte sans appréhension.

Trennlinie
Trennlinie

Familiarisation technique

La chatière que vous allez choisir dépendra principalement de l’objectif visé.
Le modèle le plus simple permet d’aller dans les deux sens, autrement dit d’entrer et de sortir.
Avec un modèle quatre positions, vous pouvez laisser la chatière complètement ouverte ou fermée, ou permettre à votre chat de ne faire qu’entrer ou sortir. Si vous voulez vous épargner de l’énergie, envisagez une chatière avec deux portes. Équipés de deux brosses latérales et d’un système de verrouillage magnétique, ces modèles offrent une meilleure isolation.

Des chatières avec divers systèmes de verrouillage sont disponibles dans le commerce.
Voici un aperçu des systèmes les plus courants :

1. Système de verrouillage mécanique
Une bande magnétique maintient la chatière fermée après le passage du chat.

2. Système de verrouillage magnétique
Le chat doit porter un collier magnétique pour ouvrir la chatière.

3. Système de verrouillage magnétique multicode
La clé magnétique peut être codée avec différentes options de fermeture.

4. Système de verrouillage électromagnétique (codé ou non)
Identique au système de verrouillage magnétique, mais fonctionnant avec des piles
(également disponible en modèle codé avec différentes options de fermeture).

5. Système de verrouillage infrarouge
La chatière ne fonctionne qu’avec un émetteur infrarouge spécial sur le collier.

6. Système de verrouillage à puce
La chatière reconnaît la puce de votre chat. 
Grâce à ce système, vous vous assurez que seul votre chat peut utiliser la chatière. Le numéro de puce de votre chat est stocké dans le système, qui « reconnaît » votre chat.
Si votre chat n’est pas équipé d’une puce, vous pouvez utiliser un collier RFID* (RFID = Radio Frequency Identification).

Retirez les aimants de la chatière pour réduire la résistance

Certains chats peuvent être perturbés si la chatière ne s’ouvre pas sans résistance. Si la pression exercée est trop faible, la trappe reste fermée et le chat, frustré devant la chatière close, finit par l’ignorer complètement. De nombreuses chatières présentent un système de verrouillage magnétique (voir « Familiarisation technique »). Sans aimants pour refermer la trappe après son ouverture, la chatière continue de se balancer et s’ouvre (trop) facilement à chaque bourrasque de vent.
Afin de faciliter le passage de votre chat, vous avez la possibilité de cacher les aimants avec du ruban adhésif ou de les retirer pour que votre chat se faufile aisément!
Après quelques jours, votre chat aura compris le fonctionnement de la chatière et vous pourrez découvrir ou remettre en place les aimants.

Étouffez le bruit de la chatière avec de la mousse

Lors de leur ouverture et de leur fermeture, les chatières font un bruit susceptible d’irriter les chats qui n’y sont pas habitués. Le déclic qui se fait entendre lorsque la trappe se déverrouille (après la lecture de la puce) et l’oscillation de la chatière peuvent aussi faire fuir les chats. Certains chats ne franchissent pas la trappe en une seule fois. Ils frottent d’abord leur tête contre la chatière pour la tester.
Le problème, c’est que la chatière ne cesse alors d’émettre des clics.
Améliorez le confort de votre matou en étouffant ce bruit. Il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire pour arrêter le clic au moment du déverrouillage, mais vous pouvez limiter le bruit du balancement en isolant la chatière avec de la mousse. Vous verrez, c’ est plus qu’appréciable !
En particulier si votre chat aime rentrer en pleine nuit...

Utilisez la fonction d’identification 

Si vous avez choisi et installé une chatière avec identification par puce, c’est maintenant à votre chat de jouer. Stockez les informations de la puce de votre chat dans le système (il suffit généralement d’appuyer sur un bouton pour enregistrer le numéro de puce), puis guidez votre chat vers la trappe. Et voilà !
Si vous avez plusieurs chats, vous pouvez faire cela pour chaque chat. Le système de verrouillage reconnaîtra chaque chat grâce à sa puce individuelle.
L’avantage, c’est que l’entrée est réservée à vos chats. L’identification par puce individuelle empêche ainsi d’autres animaux de débarquer dans votre salon ! Fermez une bonne fois pour toutes la porte aux hôtes indésirables, comme les chats qui ne sont pas les vôtres, les rongeurs et autres petites bêtes dont vous préférez qu’elles restent à l’extérieur.

Trennlinie
Trennlinie

Quels autres critères prendre en compte ?

Quels autres critères devez-vous prendre en considération si vous êtes en quête de la chatière parfaite ? 

1. Bruit de fond
Vous aimez votre chat et vous appréciez de le voir aller et venir à son gré grâce à la chatière. Mais si votre couche-tard ouvre la chatière plusieurs dizaines de fois par nuit et que le bruit vous réveille à chaque passage, au bout de quelques semaines, vous allez inévitablement vous demander si vous avez bien fait d’installer une chatière. Pour éviter toute mauvaise surprise et l’apparition de larges cernes sous vos yeux, veillez à vous informer en vérifiant le niveau sonore des chatières avant d’en choisir et d’en acheter une. Vous pourrez ainsi dormir paisiblement sans que les allées et venues de votre chat domestique ne perturbent vos rêves.

2. Étanchéité
Une chatière qui s’ouvre et se ferme peut laisser entrer du pollen, le vent, le froid ou la chaleur selon la période de l’année. Et même s’il y a souvent un sas, il n’est pas agréable de voir entrer chez soi des éléments naturels qui n’y sont pas conviés.
Au moment d’acheter votre chatière, assurez-vous de son étanchéité. Vous gagnerez de l’énergie et de l’argent, contribuerez à la protection de l’environnement, et préserverez votre santé. Certains modèles sont équipés d’un tunnel qui protège efficacement du vent et des intempéries.
Cependant, tous les chats n’aiment pas se glisser dans un tel tunnel, notamment ceux qui ont déjà dû faire un gros effort pour utiliser la chatière.

3. Taille et forme
Les chats sont très différents les uns des autres ! Il y en a des petits, des grands, des maigres et des plus gros. Si vous avez un gros chat, une chatière classique sera généralement trop étroite. Il existe toutefois une alternative :certaines chatières sont disponibles en taille XXL jusqu’à 30 cm x 50 cm (largeur x hauteur).
Si vous avez plusieurs compagnons à quatre pattes, parmi lesquels se trouve peut-être un chien en plus de votre chat, ils pourront bien entendu utiliser cette porte aussi. À moins que vous souhaitiez laisser circuler uniquement les chats par cette trappe. C’est vous qui voyez ! La circulation peut être régulée à l’ aide d’une puce ou d’une balise RFID* (voir « Système de verrouillage à puce » ci-avant).
Il est possible d’installer une chatière partout ou presque : dans un mur (avec un tunnel), une fenêtre, une baie vitrée, un carreau fixe ou une porte.

4. Sécurité
Choisissez une chatière parfaitement adaptée à la taille de votre chat. La chatière ne doit pas être plus grande que nécessaire.
Réfléchissez à l’endroit où installer la chatière : l’emplacement où vous allez installer la chatière et la manière dont vous allez la poser peuvent impliquer des risques de sécurité* car les cambrioleurs vont peut-être essayer de l’utiliser pour pénétrer chez vous. S’il est possible d’accéder à des poignées de fenêtre ou de porte par la chatière, vous mâchez le travail aux voleurs! 
Il est préférable de choisir une chatière munie de fonctionnalités de sécurité (chatières électroniques avec des capteurs qui s’ouvrent seulement pour votre chat, par exemple). 
Installez la chatière hors de portée, et fermez portes et fenêtres. L’installation au niveau d’un mur est idéale, mais elle nécessite parfois de gros travaux et n’est pas toujours envisageable si vous êtes locataire notamment.

*Attention:
si des cambrioleurs peuvent atteindre la poignée de votre porte ou fenêtre par la chatière, les biens dérobés risquent de ne pas être couverts par l’assurance!

Conseils

  1. Fermez toujours correctement la porte d’entrée lorsque vous quittez votre maison ou votre appartement.
  2. Fermez les fenêtres.
  3. Vidéosurveillance et applications
    Pour ceux qui souhaitent jouer à fond la carte de la sécurité, il est possible de surveiller son domicile à tout moment à l’aide de diverses applications et d’une caméra. Ainsi, vous pouvez voir ce qui se passe chez vous.

5. Pour les locataires
D’un point de vue juridique, l’installation d’une chatière implique une modification structurelle. Si vous êtes locataire de l’appartement dans lequel vous vivez avec votre chat, vous devez demander une autorisation à votre propriétaire avant d’installer une chatière (c’est la même chose pour les filets de protection pour chat, voir la section sur ce sujet). Si vous déménagez par la suite, il vous faudra normalement rendre l’appartement dans son état initial, ce qui nécessitera de retirer les chatières et de remettre en état les portes, murs ou fenêtres. Pour plus de simplicité, vous pouvez retirer les carreaux, vitres ou portes en bois, les stocker et les remonter au moment où vous déménagerez.

Trennlinie
Trennlinie

Conclusion : les meilleures chatières de l’année 2018

Et maintenant ? Quelle est la meilleure chatière et laquelle dois-je choisir ? Quels sont les meilleurs modèles ?
Étant donné la multitude de chatières et de fabricants, consulter tous les tests comparatifs et les avis de clients vous prendrait des heures (voire des jours ou des mois). Voici donc une liste à télécharger des meilleures chatières pour l’année 2019 :

Des perspectives prometteuses :

  • La chatière va vous simplifier la vie. Vous n’aurez bientôt plus à ouvrir et à fermer les portes sans arrêt.

  • Fini les miaulements déchirants de votre chat pendant votre plateau télé. 

  • Fini aussi les cernes car vous n’aurez plus à veiller la nuit, ni à aller ouvrir la porte à votre chat de retour d’une escapade nocturne.

  • Préparez-vous à passer des nuits sereines, sachant que votre matou peut rentrer sans intervention de votre part. 

Mais il s’agit surtout du bien-être de votre animal :
Votre chat va adorer sa chatière et la liberté qu’elle lui offre. Partir chasser, rendre visite aux chats voisins ou paresser au soleil sur le rebord de la fenêtre : votre chat pourra faire ce qui lui plaît !

En achetant une chatière, vous faites un excellent choix et un investissement durable! 

VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS!

Trennlinie
Trennlinie

Ce qui pourrait également vous intéresser:

Avis sur la protection des données

Ce site web utilise des outils et des composants externes, tels que Google Analytics et des cookies de marketing, qui nous aident à évaluer les données relatives à votre utilisation de notre site web. Vous trouverez de plus amples informations dans notre politique de confidentialité.
Informations sur la protection des données