COMMENT EMPÊCHER VOTRE CHAT DE GRIFFER N’IMPORTE QUOI

Apprendre aux chats à ne pas griffer
Apprendre aux chats à ne pas griffer

Les « pattes de velours » de votre chat peuvent également être une arme de destruction massive.
Les propriétaires de chats réalisent souvent à leurs dépens (autrement dit, une fois que leur fauteuil préféré a été méthodiquement lacéré) que les chats organisent systématiquement la maison à leur façon. Par conséquent, si votre chat doit passer du temps dans votre salon, soyez prêt à affronter quelques nouveaux défis. 

Si vous aviez l’intention d’installer des meubles design et de refaire le papier peint, il serait peut-être judicieux d’attendre un peu car les canapés, les meubles en bois et le papier peint sont ce que les chats préfèrent attaquer.

Mais quelle est la raison de ce comportement ?

Pourquoi les chats griffent-ils toujours tout autour d’eux ? Et est-il possible de les en empêcher ?

Katze
Katze

Pourquoi les chats griffent-ils ?

Griffer pour se défendre

Les griffes sont l’« outil » le plus important du chat.
Sans des griffes opérationnelles, les chats ne peuvent pas attraper leur proie. Les chats ont besoin de leurs griffes pour attraper et retenir leur proie, mais aussi pour escalader et pour sauter. Un chat sans griffes acérées ne serait pas en mesure de se défendre et n’aurait aucune chance contre ses congénères dans les batailles territoriales.

Les chats sont solitaires et veillent toujours à protéger leur territoire. Le territoire revêt une grande importance car c’est là que les chats trouvent leur nourriture. C’est pour cette raison que les chats défendent leur territoire et qu’ils y emploient toutes les ressources physiques à leur disposition s’il le faut ! S’ils perdent le combat et ne réussissent pas à préserver leur territoire, ils doivent en rechercher un autre.  

Les chats mâles qui n’ont pas été castrés sont plus agressifs que les mâles castrés ou les femelles. Il s’ agit pour une grande part d’esbroufe et de mise en scène, le but étant principalement d’intimider ou d’ impressionner son adversaire, sans le blesser gravement. Lorsqu’un nouveau chat pénètre sur le territoire ou que les chatons mâles deviennent adultes, de sérieuses confrontations destinées à établir la hiérarchie ont souvent lieu. Mais une fois la hiérarchie établie, les combats s’arrêtent généralement.

Griffer pour jouer

Le jeu est amusant et important pour les chats. C’est un moyen de faire de l’exercice physique et d’ acquérir des compétences sociales. Les chats apprennent ainsi tous les mouvements dont ils ont besoin pour devenir des chasseurs efficaces. Ils découvrent également les comportements appropriés avec les signaux manifestes à adopter pour se faire comprendre par leurs congénères. L’exagération affichée dans le jeu envoie un message clair à n’importe quel chat : « Eh, c’est un jeu, tu as compris ? » L’autre chat comprendra parfaitement le message.

Mais pourquoi les chats se laissent-ils parfois emporter ?

Les jeunes chats notamment ne se maîtrisent pas toujours et peuvent griffer ou mordre n’importe quoi. Dans le feu de l’action, ils agrippent et griffent ce qui se trouve devant leurs pattes.
Lorsqu’il s’agit d’autres chats, pas de problème car ces derniers peuvent prendre la mesure de la situation et contre-attaquer si nécessaire. Mais les humains victimes de griffures intempestives risquent de ne pas être enchantés du tout par ce type d’approche, pouvant même y voir une forme d’hostilité.

Griffer par ennui

Les chats sont habitués à vivre avec nous et se sont parfaitement adaptés à notre mode de vie au fil des siècles. Mais ils n’en restent pas moins des animaux avec des instincts naturels qui demandent à s’ exprimer et doivent l’être !

À l’instar de leurs ancêtres « sauvages » et non domestiqués, tous les chats ont l’instinct de la chasse. Cela se traduit différemment selon les races. Les chats persans sont relativement tranquilles tandis que les chats birmans, abyssins et siamois sont plus actifs.
Pour les chats vivant exclusivement en intérieur, les sessions de jeu et d’entraînement quotidiennes sont essentielles. Ces moments sont au moins aussi importants qu’une alimentation et une hygiène appropriées. Les chats qui ne sortent pas de la maison manifestent malgré tout l’envie d’attraper quelque chose qui ressemblerait à une proie, ce que leurs congénères vivant dehors peuvent faire librement dans la nature.
Par conséquent, si votre chat est le seul félin chez vous et n’a pas de compagnon avec qui se chamailler, il se peut que les membres de votre corps ou vos meubles en fassent les frais.

Kralle
Kralle

Pourquoi les chats griffent-ils les portes, les canapés et les meubles ?

Manque de griffoirs

Nous avons privé nos chats de la plupart de leurs occupations naturelles : ils n’ont plus à chasser pour se nourrir, nous veillons à ce qu’ils aient une litière propre pour faire leurs besoins et nous recherchons aussi d’autres félins avec qui ils puissent jouer.

Manque de griffoirs
Manque de griffoirs

Mais leurs instincts sont toujours là. Et il n’est pas possible, ni souhaitable, de les éliminer. C’est précisément ce qui est excitant : qu’un « animal sauvage » comme celui-ci se laisse apprivoiser et fasse preuve d’affection à notre égard.

Attraper une proie, se bagarrer, jouer : le plaisir du mouvement, en plus de maintenir le chat en forme, le stimule et garantit sa joie de vivre. Le chat doit évacuer l’excès de tension qui s’accumule dans son corps, mais que faire lorsque c’est impossible ? Le chat va chercher une soupape pour décompresser. Et vu qu’il y a assez peu d’arbres dans les salons, le chat va se mettre en quête d’une alternative disponible dans son cadre de vie.

Marquage territorial

Dans la nature, les chats griffent les arbres afin d’indiquer leur présence aux autres chats et de leur envoyer le message suivant :
« Ici, c’est mon territoire ». Ils laissent ainsi des marques dans l’écorce avec leur odeur.

Ils marquent également leur territoire avec leur urine et leurs selles. Le fait de griffer les arbres est un moyen d’établir les frontières. Il existe une autre forme de marquage, où les chats frottent leur tête contre des objets ou des personnes. Si un chat se frotte contre la jambe d’une personne pour la saluer, il échange son odeur avec cette personne, d’où l’instauration d’une intimité et la revendication d’une propriété.

S’agissant de marquage territorial, les arbres jouent un rôle clé : l’écorce est suffisamment résistante et peut porter l’odeur du chat. Dans le même temps, les arbres permettent aux chats d’entretenir et d’aiguiser leurs griffes. Pour ce faire, les chats grattent le tissu rugueux et usé des griffes contre l’écorce afin d’ éliminer les parties mortes. En fait, les chats se servent des arbres comme de grandes limes à ongles !

Griffer pour s’entretenir

L’hygiène corporelle est extrêmement importante pour tous les chats. Les chats consacrent presque quatre heures par jour à cette activité!

Et les griffes ne font pas exception. Alors qu’il nous suffit de nous couper régulièrement les ongles, les chats nettoient méticuleusement leurs 18 griffes dès lors qu’ils se lavent. Ils étendent et rentrent leurs griffes, et nettoient même l’espace entre les orteils de manière très rigoureuse.

Les chats entretiennent les griffes de leurs pattes avant en griffant et celles de leurs pattes arrière en utilisant leurs dents et leur langue. Le fait d’aiguiser leurs griffes sur une surface dure permet aux chats d’ éliminer les parties mortes.

Kratzen
Kratzen

Se procurer un griffoir

Se procurer un griffoir
Se procurer un griffoir

Apprendre aux chats à ne pas griffer

Mettez à la disposition de votre chat différents griffoirs.
Il doit y en avoir autant que possible, et au moins un ou deux par pièce. 

Il existe dans le commerce une multitude de modèles pour permettre à votre chat de s’amuser en faisant ses griffes:

Arbre à chat : Dans l’idéal, choisissez un arbre à chat en matières naturelles, par exemple, en bois non traité (sans toxines). Outre des matériaux de qualité, un savoir-faire impressionnant et l’absence de produits chimiques, ces modèles sont parfaits pour le chat. Et si ces modèles sont évidemment plus chers à l’achat, il s’agit d’un bon investissement sur le long terme, notamment grâce à une solidité accrue.

Tour à griffer : Les tours à griffer présentent des entrées où le chat peut se glisser et des zones matelassées où il peut s’ allonger. Cet accessoire permet de faire d’une pierre deux coups : le revêtement solide est idéal pour que votre chat fasse ses griffes et les niches offrent des zones confortables où votre chat domestique aimera se réfugier !

Conseil spécial griffoirs design ! 
Si vous souhaitez ajouter une touche d’originalité à votre intérieur, vous avez la possibilité d’intégrer des meubles pour chat décoratifs dans votre salon. Offrez-vous un accessoire moderne et amusant pour votre chat comme pour vous !

Un entraînement quotidien dès le départ

Dans l’idéal, il convient de placer les nouveaux griffoirs dans des endroits où votre chat aime passer du temps. Les chats étant naturellement curieux, il ne sera en principe pas nécessaire de les inciter à examiner et explorer le nouvel « objet non identifié ».

Si votre chat ne montre aucun intérêt pour le griffoir, vous pouvez faire appel à son instinct d’imitation en griffant vigoureusement l’accessoire vous-même. Votre chat ne tardera pas à venir y faire ses griffes à son tour ! (Il se peut que votre chat soit déconcerté par votre attitude étrange, mais vous serez sûr d’attirer son attention !)

Plus tôt vous commencez, mieux c’est : habituez les chatons à utiliser les griffoirs « dédiés » pour que ce comportement devienne automatique dès leur plus jeune âge.

La valorisation plutôt que la punition

En cas d’incident...

Sachez que le chat ne fait pas cela juste pour vous embêter !

  • Expliquez calmement mais fermement à votre chat que les griffures intempestives ne sont pas autorisées. Vous pouvez tout simplement dire : « Non ! » Éloignez le chat de la zone « interdite » et accompagnez-le au griffoir. S’il comprend le message et commence à le griffer, complimentez-le et donnez-lui une friandise. Il convient d’agir immédiatement après l’incident.
  • Ne prenez pas de mesures draconiennes : évitez de réprimander votre chat, de lui crier dessus ou de lui jeter de l’eau. Il est tout aussi inutile de punir le chat pour son « méfait » en le privant d’affection, en faisant preuve d’agacement ou en refusant de lui parler. Ces comportements humains n’ont pas de sens pour le chat, surtout lorsqu’un certain temps s’est écoulé.
  • Les mesures négatives risquent d’effrayer votre chat et de détériorer sérieusement votre relation. Les compliments s’avèrent plus efficaces : ils vous rapprochent et encouragent le chat à répéter l’attitude recherchée puisqu’elle est associée à des sentiments agréables.
  • Soyez patient ! Les chats ont leur propre caractère et peuvent se montrer têtus. N’abandonnez pas, sous peine de subir les désagréments de griffures intempestives et de faire face à un problème de domination. 

  • En cas d’échec de la démarche pédagogique, observez attentivement votre chat. Examinez son langage corporel. Quand et où fait-il ses griffes ? Est-ce que quelque chose a changé chez vous ? Y a-t-il de nouvelles personnes qui vivent chez vous ? Votre chat s’ennuie-t-il ? Réfléchissez à ce qui peut manquer à votre chat et essayez de remédier à ce manque.

Lorsque le chat est seul chez vous

La confiance est une bonne chose, mais mieux vaut prévenir que guérir. Vous ne pouvez surveiller votre chat 24 heures sur 24. Si vous vous inquiétez pour vos meubles lorsque vous vous absentez, il convient de prendre des mesures préventives.

  1. Recouvrez les meubles avec des objets qui font du bruit et possèdent une surface lisse, pas rugueuse, afin que votre chat ne soit pas tenté de les griffer (feuille d’aluminium, couverture de survie ou papier crépon, par exemple).

  2. Placez des boîtes de conserve vides ou des jouets en métal sur les meubles. Ils feront du bruit si votre chat les touche.

  3. Détournez l’attention de votre chat : proposez à votre chat une alternative intéressante, à laquelle il ne pourra pas résister. Par exemple, installez un griffoir à côté des meubles à protéger ou attirez-le avec un jouet qu’il n’a encore jamais vu (inutile d’acheter en permanence de nouveaux jouets ; avec des choses très simples et un peu d’imagination, vous réussirez toujours à surprendre votre chat). Un carton vide peut très bien faire l’affaire pour peu qu’il y ait une surprise dedans et que le chat puisse explorer le carton par plusieurs ouvertures. Vous pouvez ainsi divertir votre chat de manière efficace.

  4. Il est aussi possible de remplir un carton avec des choses qui font du bruit et de le placer sur le meuble à protéger. La chute du carton au sol fera du bruit, ce qui effrayera le chat et l’éloignera du meuble.

  5. La méthode la plus simple consiste simplement à fermer la porte afin que le « coupable » n’entre pas dans la pièce. Attention toutefois car certains chats sont capables d’ouvrir les portes ! Nous vous conseillons donc de toujours fermer la porte à clé pour éviter tout incident.

  6. Répulsifs olfactifs : les chats ont un odorat très sensible et détestent certaines odeurs, parmi lesquelles celles du thym, de la lavande et du citron. Il vous suffit donc de placer de petits bols d’écorce de citron, de thym ou de lavande à proximité des objets à protéger des griffes de votre chat. Vous avez également la possibilité de vaporiser de l’essence de lavande ou de citron (disponible sous forme de désodorisant) sur le tapis de la pièce où se trouvent les meubles en question.

  7. Si cela ne vous incommode pas, vous pouvez même utiliser des répulsifs avec l’odeur des selles d’autres animaux (renards, par exemple) pour éloigner le chat.

Bien choisir ses meubles

Vous savez maintenant que les chats préfèrent les surfaces rugueuses, comme l’écorce des arbres, qui offrent de la résistance lorsqu’ils font leurs griffes dessus. Si vous achetez un nouveau canapé, optez pour la surface la plus lisse possible afin que les chats ne soient pas tentés de les griffer.

Les matières rugueuses, qui sont censées être particulièrement durables, sont donc à proscrire ! Choisissez plutôt un canapé dont la matière est relativement lisse (cuir ou simili cuir, par exemple).

Si vous voulez éviter que votre chat s’approprie directement vos nouveaux meubles, achetez-lui ses propres meubles ! De la même manière que le canapé est réservé à votre utilisation, le chat doit avoir l’ exclusivité de ses meubles. Mettez-vous à la place de votre chat, cet insatiable explorateur ! Surprenez-le avec un meuble doté d’un renfoncement, qui invitera le chat à escalader et sera capable de résister à ses nombreux assauts et griffures. En effet, s’ils apprécient leur nouveau refuge, vos chats vont immédiatement le marquer.

Vous pouvez encourager les besoins d’exploration de votre chat en suspendant une couverture ou un drap dessus, et en ne laissant qu’une ou deux entrées ouvertes. Vous pouvez éventuellement placer une friandise ou son jouet préféré à l’intérieur : vous venez de créer une formidable cachette.

Empêcher le chat de griffer n’importe quoi

Dans certains cas, les chats griffent parce qu’ils s’ennuient. Si vous avez uniquement un chat et qu’il n’y a pas d’autres chats aux alentours, votre animal se sent peut-être seul. Pour attirer l’attention, les chats sont capables de développer un large éventail de comportements destinés à se faire remarquer.

Il est essentiel de jouer avec votre chat et de le câliner. En effet, le corps comme l’esprit ont besoin d’ attention. C’est bon, non seulement pour votre chat, mais aussi pour vous ! De plus, ces rituels partagés renforceront votre relation. Le câlin atteint la perfection lorsqu’il se transforme en massage pour le chat ! Exactement comme pour nous les humains, le massage aide le métabolisme et libère les tensions.

Proposez des alternatives : les chats ont besoin de jouets pour rester en forme. Alternez et variez les jouets, mais faites attention : vous feriez mieux de ne pas cacher le jouet préféré de votre chat, sous peine de le voir retourner toute votre maison !

Et mettez de véritables alternatives à la disposition de votre chat pour qu’il fasse ses griffes :

Catsbest
Catsbest

L’arbre à chat qu’il vous faut

Un arbre à chat, c’est bien ; mais plusieurs, c’est mieux ! Avec des poteaux solidement accrochés qui atteignent le plafond, ainsi que des cordes, des pots, des corbeilles, des cavités et des étagères, vous pouvez construire un formidable terrain de jeu pour votre chat !
Vous pouvez évidemment aussi ériger une telle structure sur votre balcon. Pourvu qu’il soit sécurisé avec un filet, ce terrain de jeu sera irrésistiblement attrayant.
Depuis son poste d’observation, votre chat pourra se détendre au soleil et regarder les alentours, écouter le gazouillement des oiseaux ou simplement humer les odeurs environnantes. Un endroit idéal pour rêvasser.
Si vous êtes doué de vos mains, vous pouvez très bien fabriquer votre propre arbre à chat, adapté aux dimensions de votre animal.

Conseil: privilégiez les matières naturelles comme le bois sans toxines, le sisal, le cuir ou le tissu non traité, qui résisteront sans difficulté aux griffes et aux dents de votre chat.

Habituer le chat à son arbre à chat

Habituer le chat à son arbre à chat
Habituer le chat à son arbre à chat


L’arbre à chat est installé et attend d’être exploré, mais comment faire en sorte que votre chat apprécie son nouveau gadget ?

– Des astuces ?

De la cataire en spray, peut-être?

Qu’il s’agisse d’un tout nouvel arbre à chat ou que vous remplaciez l’ancien par un autre, il convient d’agir en douceur. Par conséquent, ne faites pas disparaître l’ancien accessoire brutalement, mais préparez progressivement l’arrivée du nouvel équipement. Installez le nouvel arbre à chat à côté de l’ancien et attirez le chat en y déposant quelques-unes de ses friandises préférées.

On conseille parfois de traiter le nouvel accessoire avec de la cataire, de la valériane ou d’autres essences semblables, mais attention : tous les chats n’aiment pas ces odeurs. Cette technique peut donc s’avérer contre-productive, surtout si l’odeur est profondément imprégnée et reste incrustée dans le bois ou le sisal pendant très longtemps ! Les chats sont extrêmement sensibles aux odeurs. Des senteurs excessives peuvent ainsi les repousser. Si vous aspergez trop généreusement son nouveau gadget, votre chat risque de ne pas s’en approcher. Par conséquent, si vous souhaitez utiliser des essences parfumées, faites-le avec modération. Déposez quelques gouttes sur un tissu ou un petit coussin que vous placerez à côté de l’arbre à chat.

La meilleure approche consiste à donner au nouvel accessoire l’odeur du chat. Pour ce faire, caressez délicatement la tête, les flancs et l’arrière-train de votre chat avec un tissu, puis frottez ce tissu contre l’ arbre à chat. Le chat reconnaîtra immédiatement cette odeur familière !

Globalement, la cataire est à utiliser avec parcimonie, dans l’idéal une fois par semaine. À une fréquence plus élevée, le chat risque de s’en lasser.

Une alternative salutaire avec les griffoirs

Les chats aiment les griffoirs qui leur permettent de s’étirer complètement lorsqu’ils font leurs griffes !

Et vous avez l’embarras du choix en la matière ! Les animaleries proposent de nombreuses versions différentes. Vous y trouverez forcément un modèle en adéquation avec votre intérieur, vos goûts et votre budget.

  • Griffoirs: avant d’acheter un griffoir, réfléchissez à l’usage qui va en être fait et à l’endroit où vous allez l’ installer.

Il existe des griffoirs fixes ou amovibles, que vous pouvez aisément assembler ou réassembler de manière flexible. Les chats ont généralement plusieurs coins où ils aiment faire leurs griffes : ce peut être près de l’ endroit où ils se réfugient ou mangent, ou encore sous un meuble ou une table. N’oubliez pas que les chats marquent leur territoire. Sachant cela, quel serait le meilleur endroit pour installer les griffoirs afin de rester dans les limites du territoire ?

Cela ne signifie pas que vous devez recouvrir tout votre appartement de griffoirs ! Observez le comportement de votre chat et installez les griffoirs dans les zones appropriées. Les chats apprécieront une certaine variété dans les griffoirs. Vous pouvez donc compléter la gamme ou remplacer certains accessoires par de nouveaux articles de temps à autre, avec des griffoirs en carton, des tours, des jouets ou des tapis à griffer en matières naturelles.

Katzen
Katzen

Comment faire pour couper les griffes de votre chat

Comment faire pour couper les griffes
Comment faire pour couper les griffes

Si votre chat a l’occasion d’aiguiser et d’user ses griffes de manière suffisante, vous n’aurez pas à lui couper les griffes car il se débarrassera lui-même des parties mortes, sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit.

En revanche, surveillez la longueur des griffes de votre animal et coupez-les régulièrement si votre chat est âgé, en surpoids ou malade, et qu’il n’est pas en mesure de s’en occuper lui-même. Pour ce faire, appuyez délicatement sur le dessus de la patte de votre chat. Il sortira immédiatement ses griffes, sans intention hostile toutefois !

Mais attention à ne pas faire n’importe quoi avec vos ciseaux ! Vous devez absolument vous rendre chez le vétérinaire pour qu’il vous montre comment procéder et quels ustensiles utiliser. Si vous êtes tendu et hésitant, mieux vaut laisser le vétérinaire faire pour éviter toute blessure et tout stress inutile.

Pourquoi couper les griffes de votre chat ?

Quand couper les griffes de votre chat ?

Si les griffes du chat sont complètement rentrées et invisibles quand le chat marche ou se repose, alors elles ne sont pas trop longues et n’entravent pas ses mouvements. En revanche, si elles sont visibles en permanence et qu’elles ne se rétractent pas entièrement, même lorsque le chat se repose, il est nécessaire de les couper.

Des griffes trop longues gênent le chat :

  • Le chat est entravé et limité dans ses mouvements.
  • Les griffes du chat s’accrochent en permanence à des objets (tapis, couvertures, etc.). 
  • Vous entendez votre chat marcher sur les surfaces dures, ses pas font « tic tic ».

De quoi avez-vous besoin pour couper les griffes de votre chat ?

Vous allez avoir besoin des choses suivantes :

  1. Un coupe-griffes spécial 
  2. De la lumière
  3. Votre chat
  4. De la détermination
  5. Quelqu’un pour tenir votre chat

N’utilisez jamais vos coupe-ongles, vos ciseaux à ongles ou la paire de ciseaux rangée dans le tiroir de votre cuisine ! Aucun de ces ustensiles n’est adapté aux griffes de votre chat !

Pour la « manucure » de votre chat, les animaleries proposent des coupe-griffes. Ces ustensiles sont spécialement conçus pour que l’entretien des griffes soit simple pour les humains comme pour les chats. Ils permettent de tailler nettement et précisément les griffes du chat, sans les casser, ni les abîmer.

Étapes à suivre pour couper les griffes de votre chat

Les griffes sont généralement très claires. Il est donc facile de voir où la « partie vivante » commence, c’ est-à-dire d’où viennent les vaisseaux sanguins et les nerfs.

Voici comment procéder :

Tenez le chat fermement, mais sans panique, sous votre bras, faites sortir ses griffes en appuyant sur le dessus de la patte, coupez les extrémités avec un coupe-griffes spécial, et voilà!

Remarque : ne coupez que l’extrémité de la griffe (arrêtez-vous au moins 2 mm avant la partie vivante), jamais davantage, sous peine d’endommager les tissus.

Cat's Best Katzentipps
Cat's Best Katzentipps

Conseils de Cat’s Best

1. Les chats ne sont pas des humains
Bien qu’ils vivent avec nous et se soient parfaitement adaptés à notre mode de vie, les chats n’en restent pas moins des animaux et ont le droit de se comporter comme tels. Les animaux suivent leurs instincts, transmis de génération en génération.

2. La nature est bien faite
Dans la nature, tout a un sens, une explication logique, un ordre : rien n’est laissé au hasard. Et en effet, tout fonctionne à merveille ! Chaque chose a donc une raison d’être. Malheureusement, nous ne percevons pas toujours ce sens ou nous avons parfois du mal à l’accepter quand il ne convient pas à notre monde moderne.

3. 3. Vous pouvez acheter un canapé, mais pas l’amour d’un chat
Les chats sont de véritables coachs de vie (et de survie). Alors que nous nous éloignons de la nature, nos chats nous donnent quotidiennement et gratuitement des leçons de vie en nous montrant comment faire les choses, sans nous presser.

Détendez-vous et, au lieu d’acheter un canapé, optez pour un autre chat !

Cat's Best Katzentipps
Cat's Best Katzentipps