À QUOI RESSEMBLE LA MAISON IDÉALE POUR UN CHAT ?

La maison idéale pour les chats existe-t-elle ou est-ce une contradiction en soi ? Nos chats domestiques sont des félins.

Ils appartiennent donc à la même famille que les guépards, les lions et les tigres, des prédateurs plutôt sauvages s’il en est !
Quiconque a déjà observé un chat dans la nature ne peut ignorer ce lien de parenté. Errer dans les champs et les bois, s’aventurer sur des chemins inconnus, observer :
c’est dans la nature des chats. Les rayons du soleil filtrent entre les arbres, quelque chose craque ici, un animal détale là-bas, un nouveau territoire de chasse s’ouvre...
Quel chat peut résister ?
Les personnes qui vivent avec leur animal dans un appartement en ville se sentent parfois coupables ou se demandent si un chat peut être heureux entre quatre murs. Pas d’inquiétude : 

votre chat peut tout à fait s’épanouir...

... pourvu que vous créiez les conditions lui permettant d’avoir un mode de vie compatible avec sa nature sauvage.

Trennlinie
Trennlinie

De quelle surface doit-on disposer pour vivre avec un chat ?

Un chat a besoin de bouger.
C’est un chasseur. Son corps est donc fait pour marcher, sauter, escalader et courir. Bondir, atterrir en souplesse et faire des pointes à 50 km/h : rien de plus naturel pour un chat !
Le tout sans se départir d’une attitude élégante bien sûr !
Ce qui paraît simple est en fait le travail du système squeletto-musculaire du chat, dont les articulations et les muscles se synchronisent parfaitement au fil du temps.
L’habitation doit donc offrir suffisamment d’espace pour que le chat puisse bouger.
Vivre avec un chat dans un minuscule appartement avec kitchenette n’est absolument pas envisageable !

Combien de mètres carrés par chat ?

Cette question peut faire l’objet d’interminables débats. Faut-il 40, 50 ou 60 m² ? En réalité, ce n’est pas tant le nombre de mètres carrés qui importe, mais la façon dont la vie du chat est organisée.
Ce qui compte, c’est donc plutôt la disposition et l’agencement de l’espace. Un territoire que votre chat peut parcourir d’un seul regard sera certainement moins intéressant qu’un espace avec plusieurs pièces à découvrir et à redécouvrir.
Dehors comme dedans, le territoire rétrécit si la nourriture est bonne.
Cependant, même les chats repus aiment chasser !


La psychologie joue ici un rôle important.

Comment réagiriez-vous si vous passiez chaque journée dans un même espace limité ? Vous finiriez forcément par vous ennuyer. À un certain moment, vous n’auriez plus rien sur quoi vous focaliser.
Votre concentration déclinerait et vous deviendrez rapidement apathique et déprimé.
Le seul moment intéressant serait alors l’heure du repas ! Vous ne vivriez que pour cela et seriez bientôt en surpoids.
Pour échapper à cette perspective peu réjouissante, il est facile de créer des stimuli avec un peu de créativité et de sensibilité.

Augmentez l’espace utilisable en ajoutant des éléments à escalader

Kitten
Kitten

De formidables aventures sont possibles même dans un petit appartement ! Usez d’un peu d’imagination pour repenser votre agencement et augmenter l’espace de vie de votre chat en créant des zones lui permettant de grimper, de courir et de se reposer sur les murs.
Quant au rebord de la fenêtre, il est réservé aux pattes de velours ! Chasse gardée.
Les chats adorent s’installer sur les rebords de fenêtre ! C’est en effet un poste d’observation d’où le chat peut voir tout son territoire. Et il y a toujours du mouvement et de l’action dehors, ce qui ne manque pas d’ attirer l’œil de votre chasseur.
Le chat peut également se prélasser au soleil et, en hiver, la chaleur qui émane du radiateur fait de cet endroit un paradis douillet avec vue.
Le lieu est donc très convoité et certains chats ne sont pas enchantés à l’idée de devoir le partager avec leurs congénères ou des plantes.

Trennlinie
Trennlinie

Faites entrer la nature chez vous

Les chats qui vivent dehors sont amenés à expérimenter différentes sensations (goûts, odeurs et bruits) au quotidien.
Les chats d’intérieur doivent eux se contenter d’un espace de vie réduit où dominent les humains. Mais cela ne doit toutefois pas exclure un peu de folie. 

1.

Décorez votre intérieur avec des matières naturelles :
pierres, argile, bois, plantes, algues ou mousse, par exemple.

2.

Les fontaines d’intérieur sont très appréciées des chats, en particulier s’il y a des éléments mobiles dans le jet ou la cascade. Les animaleries vendent également des fontaines d’eau potable spécialement conçues pour les chats

3.

Créez une oasis de verdure pour votre chat et vous. Vous pouvez mettre vos plantes dans des pots. Les végétaux comme le bambou ou le jonc sont particulièrement adaptés. La fétuque bleue et l’oyat peuvent aussi faire l’affaire.

4.

Les chats, même ceux qui n’ont jamais mis les pattes dehors, aiment les bruits de la nature, probablement stockés dans leur subconscient. Il existe des CD reproduisant de tels bruits. N’hésitez pas à les utiliser. Veillez toutefois à ce que le volume ne soit pas trop élevé car les chats n’aiment généralement pas les bruits trop forts ou gênants.

Herbe à chat

Outre son aspect décoratif, l’herbe à chat a une fonction importante pour les chats. En effet, lorsqu’ils font leur toilette, les chats avalent des poils. Pourquoi ?
La langue du chat est râpeuse et fonctionne comme une brosse. Quand le chat fait sa toilette, les aspérités de la langue s’alignent pour peigner le pelage et récupérer les poils épars qui sont ensuite avalés. Les poils ainsi avalés se retrouvent dans l’estomac et sont éliminés via l’appareil digestif. Si les poils ingérés sont trop nombreux, le chat mange de l’herbe (la partie granuleuse des plantes principalement) dans la nature afin de pouvoir vomir les poils indigestes. Ce processus n’est certes pas très ragoûtant, mais il est complètement naturel pour votre chat.

Vous devez par conséquent proposer à votre chat domestique de l’herbe à chat en remplacement. Diverses variétés d’herbe à chat sont en vente dans les animaleries dans des formats faciles à ramener à la maison.

Orge
Orge

L'herbe d'orge est bien acceptée par la plupart des chats. Comme tous les types de graminées, elle ne tolère pas une forte exposition au soleil et nécessite peu d'arrosage.
L'herbe d'orge est très douce.

Avoine
Avoine

L'herbe d'avoine est une autre herbe à grain sans danger pour les chats. Les brins sont très doux.
Veiller à maintenir le terreau humide mais pas trop mouillé.

Ble
Ble

Comme tous les types de grains, l’herbe de blé est une herbe agréable. Contrairement à l'usage traditionnel, les pousses de blé sont récoltées après 3 semaines pour la variation de l'herbe.
L'herbe de blé est très douce et nécessite peu d'arrosage. Eviter les fortes expositions au soleil, l’herbe préfère un environnement humide. 

Papyrus
Papyrus

Le papyrus (Cyperus papyrus) est de tout temps une des herbes préférées de nombreux chats. Cependant, les brins sont tranchants, ce qui augmente les risques de blessures. A utiliser sous surveillance ! Une alternative plus sûre est la version miniature (Cyperus Zumula), un peu plus douce.Le papyrus apprécie un environnement lumineux, chaud et humide.

Ramassez les cadeaux que la nature vous offre

Si votre chat ne sort pas, invitez la nature chez vous !
Lors de votre prochaine promenade, pensez à votre compagnon à quatre pattes et ramassez quelque chose que vous lui rapporterez. Quoi exactement ? Vous avez l’embarras du choix !
Où que vous alliez, et que ce soit l’été ou l’hiver, vous trouverez forcément quelque chose d’intéressant à ramasser. Cela peut même tenir dans votre poche. 
Selon la saison, il peut s’agir de faines, de pommes de pin, de glands, d’épis de blé, de brindilles avec des feuilles ou de fleurs.

Trennlinie
Trennlinie

Favorisez la vie sociale de votre chat

Favorisez la vie sociale de votre chat
Favorisez la vie sociale de votre chat

Avant tout, n’oubliez pas que les chats ne sont pas tous les mêmes. Ils sont différents les uns des autres. On ne peut donc pas faire de généralités s’agissant des chats.
Quiconque se donne la peine d’observer attentivement le comportement de ces animaux notera des similitudes, mais aussi des différences entre les familles de félidés. Par exemple, là où les lions chassent en meute, nos chats domestiques préfèrent chasser seuls. Ces différences s’expliquent probablement par des questions d’habitat et d’évolution.

Les chats domestiques sont plutôt individualistes, mais ont besoin de contact social, dans une mesure plus ou moins importante, selon leur caractère. Les chatons passent le début de leur vie avec leur mère et leurs frères et sœurs. C’est également pendant cette période qu’ils apprennent le code de conduite des chats.

Durant ces premiers mois de vie, le comportement social est « programmé » : tout ce qu’un chaton découvre lors de cette période va devenir son schéma comportemental pour les années à venir. Par exemple, s’il aime ou non les autres chats (tous ou seulement ceux de son espèce) et s’il veut se faire des amis.
Faire des câlins, jouer, se bagarrer et faire sa toilette : voilà autant d’activités auxquelles le chat aime s’adonner s’il est d’humeur !

Pourquoi il ne faut pas laisser vos chats seuls

Dans la nature, les chats sont très mobiles : ils parcourent de nombreux kilomètres chaque jour pour chasser et marquer leur territoire. Il leur arrive aussi de se reposer évidemment ! Ils prennent ainsi des pauses, s’accordent une petite sieste et rencontrent un ami ou un ennemi de temps à autre.

Pourquoi il ne faut pas laisser vos chats seuls
Pourquoi il ne faut pas laisser vos chats seuls

Tous leurs sens sont en éveil. Aucun jour ne se ressemble. De nouvelles aventures attendent derrière chaque arbre. Les chats vivent dans un climat de tension essentiel pour de tels chasseurs ! Le corps en mouvement et l’esprit stimulé, les chats restent actifs et en bonne santé.

À présent, mettez-vous à la place d’un chat qui n’aime pas forcément tous ses congénères, mais qui doit vivre complètement seul sur une île déserte ? Il dispose de tout le confort imaginable, mais n’a personne à qui parler, à câliner ou avec qui se disputer. Sans smartphone et sans couverture réseau, vous êtes totalement isolé du reste du monde !

Vivre comme un ermite doit certes être jubilatoire pendant un temps, mais de nombreux chats développent des troubles du comportement s’ils restent seuls. Certains deviennent fous et se renferment complètement, tandis que la solitude peut rendre d’autres chats nerveux et agressifs.

Par conséquent, évitez à tout prix d’avoir un chat seul chez vous. Il est préférable d’en avoir deux ou trois. 

Mais comment savoir si les chats vont bien s’entendre ?

Brossage et entretien

Des scientifiques ont découvert un lien étroit entre l’ocytocine et les relations qui se développent lors du toilettage social, c’est-à-dire lorsque les animaux se nettoient les uns les autres. Cette hormone semble contribuer à renforcer leurs relations.

Ceux dont les chats détalent à la simple vue d’une brosse ne pourront s’empêcher de soupirer,mais il est important d’habituer les chats au brossage et de faire de ce moment un rituel positif pour renforcer votre relation avec votre chat.

Aménagez des zones où votre chat pourra se retirer

« Minou, minou ? » Vous l’appelez, mais votre compagnon à quatre pattes reste introuvable ?
Les chats se cachent souvent dans les endroits les plus insolites, se glissant dans des coins et recoins parfois incroyablement étroits. Tout est possible pour eux !
Se retirer de la sorte fait partie du comportement naturel d’un chat. Cette attitude n’a pas une, mais plusieurs raisons : lorsqu’ils veulent se reposer, les chats se retirent dans un lieu sûr, de préférence avec vue sur leur territoire (car ils peuvent soudain avoir envie de chasser ou de s’amuser, voire les deux à la fois !).
Les chats s’éclipsent également en cas de situation désagréable ou de danger. C’est la meilleure défense comme on le sait ! Ils examinent la menace qui approche, puis préparent calmement leur riposte...
Aménagez différents endroits où votre chat pourra se retirer, des cocons douillets où il pourra s’allonger, si possible à différentes hauteurs.
Cela dit, votre chat préférera peut-être choisir lui-même ses havres de paix.

Trennlinie
Trennlinie

Tout pour que votre chat s’amuse

Vous recherchez des occupations diversifiées pour votre chat ? C’est très bien !
Et il n’y a pas besoin de dépenser énormément en jouets spécialisés pour cela. Il suffit d’un peu d’ imagination pour confectionner des objets divertissants, avec des choses que l’on trouve dans toutes les maisons !

Pour ce faire, mettez-vous dans la peau du chasseur qu’est votre chat. Qu’est-ce que vous aimez faire le plus au monde ?
Oui, c’est ça : guetter, chasser et bien sûr capturer votre proie ! Gardez cela à l’esprit et créez des stimuli pour satisfaire les besoins de votre chat. Vous trouverez de l’inspiration dans les sous-sections suivantes.

Jeux et jouets pour chat

Réveillez le chasseur qui sommeille en votre chat !

Gardez toutefois à l’esprit que tous les chasseurs sont différents. Certains apprécient les jeux vifs et rapides tandis que d’autres aiment épier leur proie. D’autres encore préfèrent chasser dans leur tête et s’ adonner à des jeux de stratégie. Il ne faut pas nécessairement une proie. Vous pouvez aussi récompenser votre chat avec de la nourriture ou une friandise.
La plupart des jeux fonctionnent très bien avec une « proie factice ». 

Jeux et jouets pour chat
Jeux et jouets pour chat

Voici quelques suggestions :

1. Pêche:

remplissez une bassine d’eau et placez une balle de ping-pong ou un bouchon à la surface. Plus la surface est importante, plus le jeu est amusant !

2. Recherche: 

proposez à votre chat des cartons, des boîtes ou de grands sacs en papier avec des trous. Placez à l’intérieur quelque chose à trouver (morceaux de papier, jouets, feuilles, pommes de pin ou autres).

3. Toupie: 

les magasins de jouets vendent des toupies en bois bon marché. Vous pouvez les lancer avec une ficelle ou à la main. Les chats aiment courir après ou les pousser d’un coup de patte.

4. Braconnage:

les colocataires de votre chat ont peut-être des jouets que votre chat pourra leur emprunter (un jouet pour chien, par exemple).

5. Squash: 

lancez une balle contre le mur et laissez votre chat la rattraper.

6. Observation: 

laissez la « proie » dépasser légèrement d’un trou, puis disparaître. À un moment, il vous faudra offrir la proie en sacrifice, sans quoi même le plus patient des chasseurs finira par perdre tout intérêt pour l’activité.

7. Lanière à attraper:

utilisez une solide lanière en cuir avec ou sans accessoires et tirez-la rapidement sur le sol. Facile à adapter, ce jeu est un grand classique. Essayez également de lancer de petites balles, des souris-jouets, du papier froissé ou des noix (avec leurs coques).

8. Jeu de lumière: 

faites courir votre chat après la lumière d’une lampe de poche dans le noir. Commencez le jeu tout près du chat pour qu’il ait véritablement une chance d’« attraper » la lumière.

Important : n’utilisez pas de pointeurs laser car ils peuvent gravement endommager la rétine des chats s’ ils sont directement dirigés dans leurs yeux.

Loisirs pour chat

1.

Le monde numérique offre des opportunités insoupçonnées pour les chats ! Qu’il s’agisse de jeux vidéo ou d’applications, même les chats domestiques sont servis, sous réserve que vous soyez intéressé par une telle offre. Dans tous les cas, le recours à ce type de divertissement ne doit pas être systématique, mais ponctuel. Regarder une tablette ou un écran pendant des heures est fatigant et n’est pas vraiment adapté aux chats (ni aux humains !).



Piège à souris numérique pour votre chat :

2.

Vous trouverez dans le commerce une multitude de jouets automatisés pour faire courir, sauter ou se rouler votre chat. C’est amusant un temps, mais à la longue cela peut devenir ennuyeux pour votre chat. Si votre ambitieux chasseur sait déjà comment sa « proie » va se comporter, il risque de vite trouver le jouet prévisible et lassant. Le seul véritable intérêt de ces jouets réside dans le mouvement. Mais au bout d’un moment, vous n’aurez plus droit qu’à un petit coup de patte occasionnel avec ces jouets.

3. 

Les jeux cérébraux, qui stimulent l’intelligence des chats de manière permanente, sont bien plus intéressants. « Quand récompenser votre chat ? » Vous pouvez continuer à proposer de nouvelles tâches. Il faut cependant que votre chat soit conscient de sa réussite à un moment. Mettre la barre trop haut peut s’avérer frustrant pour votre chat. Veillez à ce que votre chat ait le sentiment du devoir accompli et à ce qu’il soit récompensé pour les tâches particulières. Cela permettra de le motiver !




Vous pouvez aisément fabriquer ces jeux vous-même :

Avec toutes les distractions qui s’offrent à lui, n’oubliez pas que votre chat est un animal et doit le rester.

Ainsi, aucun jouet, aussi sophistiqué soit-il, ne peut remplacer votre compagnie, ni celle des autres chats. Tâchez donc de passer autant de temps que possible avec votre chat ! Inutile d’organiser sans cesse de nouvelles activités. Soyez vous-même tout simplement. Faites une place à votre chat dans votre vie et montrez-lui que vous l’aimez. Caressez-lui la tête lorsqu’il est près de vous, mais laissez-le dormir tranquille et acceptez qu’il s’éclipse parfois.

Chouchoutez votre chat. Comme pour nous les humains, l’affection est essentielle. Votre chat a besoin de contact et de proximité, mais avec modération ! C’est votre chat qui jugera quand il aura été suffisamment câliné. N’obligez jamais votre chat à faire quelque chose dont il n’a pas vraiment envie.  

  1. Où caresser votre chat : dos, flancs, poitrine, derrière les oreilles, menton, entre les omoplates.

  2. Ne caressez pas votre chat à rebrousse-poil !

En observant le langage corporel de votre chat quand vous le câlinez, vous découvrirez au fil du temps ce qu’il aime et ce qu’il vaut mieux éviter...

Câlinez votre chat en lui offrant un petit massage (mais oubliez l’huile de massage !) :

  • Commencez en exerçant une légère pression sur la tête et continuez jusqu’à la queue.
  • Dans un premier temps, massez votre chat du bout des doigts derrière les oreilles et poursuivez en massant les flancs et les épaules.
  • Passez sur tout le dos pour marquer la fin du massage.


Streichelzonen einer Katze
Streichelzonen einer Katze

Remarque : vous pouvez également masser le chat en petits mouvements circulaires au-dessus des yeux. Les chats apprécient généralement ces massages.

Arbres à chat et griffoirs

Attraper une proie, se battre et s’échapper : bouger permet au chat de rester en forme, mais aussi d’être stimulé et d’entretenir sa joie de vivre.

Les chats domestiques ont besoin de jouer et d’avoir de quoi s’occuper au quotidien.
Si votre chat est seul et n’a pas de compagnon avec qui se disputer, il se peut que votre corps ou vos meubles en fassent les frais.

Mettez autant de griffoirs que possible à la disposition de votre chat, au moins un ou deux par espace de vie.

Arbre à chat: 

il est préférable de choisir un arbre à chat en matières naturelles (bois non toxique, par exemple). Outre une qualité de fabrication exceptionnelle, ces arbres à chat offrent une composition sans produits chimiques, qui ne nuira pas à la santé de votre chat. Ces modèles sont évidemment plus chers à l’achat, mais sur le long terme cela vaut le coup d’investir dans un équipement solide.

Tour à griffer:

une tour à griffer présente des entrées où votre chat pourra se glisser et des zones matelassées où il pourra s’allonger. Cet accessoire permet de faire d’une pierre deux coups : le revêtement solide est idéal pour que votre chat fasse ses griffes et les niches offrent des zones confortables où votre chat domestique aimera se réfugier !

Griffoir design:

les propriétaires de chats désireux d’ajouter une note design à leur intérieur peuvent le faire en optant pour un griffoir en accord avec leur décoration. Offrez-vous un accessoire moderne et amusant pour votre chat comme pour vous !

Trennlinie
Trennlinie

Examinez les dangers de votre maison

Les accidents domestiques concernent aussi les chats si votre maison n’est pas sécurisée pour eux. Nombreux sont les propriétaires de chats à penser que leurs animaux sont en sécurité s’ils vivent exclusivement en intérieur. Ils sont en effet relativement protégés car ils échappent aux dangers liés aux bagarres, à la pollution environnementale et à la circulation routière. 

Pourtant, même un milieu « civilisé » comme votre maison présente un certain nombre de risques dont vous devez être conscient.

Portes et fenêtres

Tant que les fenêtres et les portes sont fermées, il n’y a pas de danger. Mais dès lors que les fenêtres sont entrouvertes ou qu’un petit courant d’air fait claquer une porte, la situation devient potentiellement dangereuse. Les chats sont des chasseurs par nature. Il faut bien comprendre la curiosité qui les anime. Et ne vous méprenez pas en voyant leur épaisse fourrure. Les chats peuvent se glisser partout : si la tête passe, le reste suit.

Un chat qui essaie de passer par une fenêtre entrouverte peut se coincer et se blesser gravement. Les portes peuvent également être à l’origine d’accidents, si le vent ou une personne claque une porte entre laquelle le chat s’est glissé ! Votre chat peut alors se coincer la queue dans la porte.
Il est très simple de sécuriser les portes et les fenêtres.
Vous pouvez retenir les portes grâce à des cale-portes. Certains sont même en forme de chat !

« Sésame, ouvre-toi » : il y a aussi des experts de l’ouverture de portes parmi les chats. Un habile saut jusqu’à la poignée et le tour est joué ! Il est donc préférable de fermer à clé les portes qui doivent absolument rester closes.

Lave-linge et sèche-linge

Les chats aiment les endroits chauds où ils sont à l’abri. Vos lave-linge et sèche-linge encore tièdes constituent donc un refuge idéal pour les chats, et ce qu’il y ait du linge dedans ou non.
Les chats peuvent en effet s’y reposer sans être dérangés.

Ce moment de détente peut toutefois virer au drame si un cycle de lavage à 60 degrés est en attente et que le chat est à l’intérieur lors du démarrage.

Par conséquent, il est préférable de jeter un coup d’œil à l’intérieur de la machine avant tout cycle de lavage ou de séchage.

C’est comme contrôler l’angle mort lorsque vous conduisez : il est peu probable que quelqu’un apparaisse, mais si une personne surgit, ou dans le cas présent si un chat se trouve dans le tambour, mieux vaut prévenir que guérir ! Jetez un coup d’œil dans la machine, puis mettez-la en marche.
Cette vérification doit devenir systématique pour les propriétaires de chats.

Plantes

Si certaines plantes sont inoffensives pour les chats, d’autres sont à proscrire dans la maison. Lesquelles exactement ? Quelles plantes sont appropriées et lesquelles sont toxiques pour les chats ?

Plantes appropriées : bruyère, crête-de-coq, camélia, cocotier, marguerite, citronnier et cyprès. 

Plantes toxiques : glycine, lierre, fougère, eucalyptus, laurier-rose et jasmin.

Attention !
Assurez-vous que les arrosoirs où il reste de l’engrais ou des pesticides demeurent hors de portée des chats !

Plantes
Plantes

Mémo :

Vous pouvez télécharger un mémo des plantes toxiques pour les chats afin de ne pas vous tromper dans vos achats :

(Les plantes sont triées par ordre alphabétique selon leur nom allemand !)
Tableau des plantes toxiques pour les chats à télécharger

Vous pouvez vous reporter à cette liste si vous avez des doutes lorsque vous achetez des plantes.

Comment sécuriser mon balcon pour garantir la sécurité de mes chats ?

Un coin au soleil ! Super ! Les chats aussi adorent les balcons ! Sur le balcon, tout intéresse les chats : les odeurs, les bruits et les proies à chasser (pauvres oiseaux). Les chats pourraient y passer la journée.
Il s’agit donc d’en faire un lieu sans danger. Et c’est là que vous intervenez.

Avant toute chose, si vous êtes locataire, il vous faut obtenir l’autorisation du propriétaire.
Les filets permettant de sécuriser les balcons sont disponibles en différentes couleurs et tailles de maille (20 à 50 mm). Optez pour une taille de maille étroite afin que votre chat ne puisse pas tomber.
Choisissez aussi un matériau de qualité supérieure, évidemment résistant aux déchirures et aux morsures, et de préférence aux UV. Votre chat appréciera de pouvoir s’adonner à l’escalade et d’avoir un coin avec éventuellement un peu d’ombre où se reposer. Vous pourrez ainsi tous deux profiter pleinement du balcon.

Sacs en plastique

Rangez immédiatement les sacs en plastique dans un endroit inaccessible pour vos chats. Vu qu’ils aiment explorer et se faufiler un peu partout (« quelque chose bruisse là-bas, il doit y avoir quelque chose à l’intérieur »), les chats peuvent s’asphyxier ou s’étouffer en avalant des objets. Même les poignées d’un sac sont dangereuses car il est facile de s’y enchevêtrer. Sans compter que les sacs en plastique sont des « déchets » supplémentaires qui polluent la planète.
Par conséquent, si vous avez besoin de sacs, optez pour des sacs en papier. Les chats adorent jouer avec et ne pourront pas se blesser, même si un bout est arraché. De plus, ces sacs sont biodégradables et peuvent être recyclés (et jeté) de manière écologique. L’avantage est donc double.

Votre chat pourra aussi s’amuser avec des cartons : préférez des cartons solides, qui pourront faire l’objet de palpitantes explorations avec quelques ouvertures supplémentaires. Il vous suffira de découper de grands trous dans le carton et de placer ce dernier sur une couverture pour que les chats s’amusent pendant des heures.

Trennlinie
Trennlinie

Conclusion

Il semble bien exister des habitations adaptées aux chats. Ce n’est pas si simple toutefois.

Le parfait équilibre entre lieu de vie et espace libre constitue un idéal, mais ce compromis s’avère souvent difficile à trouver.

Les chats qui vivent en intérieur dans des conditions appropriées et adaptées à leur espèce ont tendance à vivre plus longtemps. Mais un chat qui passe toute sa vie dans une maison ou un appartement peut-il réellement être heureux ?

Seul le propriétaire du chat peut le savoir. 
À vous donc de tout faire pour garantir le bonheur de votre chat.

Trennlinie
Trennlinie

Ce qui pourrait également vous intéresser:

Avis sur la protection des données

Ce site web utilise des outils et des composants externes, tels que Google Analytics et des cookies de marketing, qui nous aident à évaluer les données relatives à votre utilisation de notre site web. Vous trouverez de plus amples informations dans notre politique de confidentialité.
Informations sur la protection des données